Un métier de passe-murailles

Mon job quand je ne peins pas, c’est cordiste et formateur. Cela mérite un petit arrêt sur image.

Les cordes nous maintiennent entre ciel et terre… Elles nous permettent d’accéder à des lieux inaccessibles pour la plupart… Il y a une forme de poésie à déplacer nos abscisses et nos ordonnées un peu partout dans le monde, sur les montagnes, les bateaux, les industries, au coeur des villes, dans les artères de béton et les carcasses immenses de métal,… La corde est un sésame qui ouvre toutes les grottes d’Ali Baba du BTP, du TP et de l’Industrie. Une clé pour pénétrer d’autres mondes : à l’intérieur des silos, sur les stades de foot, les plate-formes pétrolières, les monuments historiques, les cathédrales,…

A la fenêtre de votre bureau, il y a parfois un cordiste qui descend en rappel, pour laver vos vitres, dessinant au passage dans la mousse savonneuse, un petit coeur avant de disparaître…

A travers quelques photos, je vous invite à voyager en territoire cordiste, un véritable inventaire à la Prévert…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Et toujours pour le plaisir, focus sur un chantier d’exception, La grande Arche de la Défense :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un peu d’urbex

Une petite promenade sur le plus grand voilier du monde :

Entre Drôme et Ardèche :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s